Societe

Tunisie: Protestations nocturnes, peine de prison contre les fauteurs de troubles ont

Les premières sanctions contre les fauteurs de troubles ayant participé aux rassemblements nocturnes émaillés de pillage et d’actes de vandalisme, ont commencé à tomber. Des verdicts de prison ferme ont été prononcés à Mahdia contre des prévenus.

Dans ce cadre, deux individus ont été condamnés à six et dix mois de prison pour avoir mis le feu au drapeau national à la place des Martyrs à Melloulech, a affirmé jeudi Jabeur Ghenimi, porte-parole du tribunal de première instance de Mahdia.

Huit autres personnes ont été condamnées à des peines allant de quatre à six mois de prison, pour entrave préméditée à la circulation routière, a ajouté la même source citée par radio Jawhara Fm.

Commentaires

Top 48h

Haut