Politique

Tunisie: Qalb Tounes confirmerait les Soupçons de Naoufel Saied?

Tunisie: Qalb Tounes confirmerait les Soupçons de Naoufel Saied?

Le président du bloc Qalb Tounes, Oussama Khlifi a déclaré dans un post publié sur sa page officielle, que le recours à l’article 66 de la Constitution ne serait pas exclu.

L’article en question dispose que « Si à la date du 31 décembre le projet de loi de finances n’a pas été adopté, il peut être mis en vigueur, en ce qui concerne les dépenses, par tranches trimestrielles renouvelables, et ce, par décret présidentiel ».

Ainsi si la Loi de finances n’est pas votée avant cette date, Kais Saïed sera chargé de prendre les décisions relatives aux dépenses de l’Etat et sera, par là même, le seul responsable des dites décisions devant le peuple tunisien.

D’ailleurs, dans le même statut, Oussama Khlifi explique c’est le but même de l’opération.

Était-ce imprévisible ?

Le président l’avait, semble-t-il pressenti. Le 18 novembre courant, Kais Saïed a appelé à tenir le projet de loi de finances 2021 loin de tous les tiraillements politiques. Le sujet a même fait l’objet principal d’une réunion entre les trois présidences.

Rappelons également que Naoufel Saied, le frère du président de la République avait accusé, le 22 novembre, “des partis politiques”  de vouloir incriminer le Chef de l’Etat et de le rendre responsable de leur échec et de leur faillite qui durent depuis dix ans.

Des accusations que Khlifi nie dans sa déclaration où il motive cette décision (qui n’est toujours qu’une éventualité), par le fait de vouloir laisser la chance aux autres composantes de la scène politique de se pencher sérieusement sur les véritables problèmes du pays.

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut