Tunisie – Quatre mois de prison pour le « casseur » du mémorial de Chokri Belaïd

Vite fait, bien fait. Pas une minute de perdue. La statuette posée au centre du parking, en bas de l’immeuble où résidait feu Chokri Bélaïd, y avait été placée en milieu de matinée. Elle a été cassée et vandalisée le soir même. Le lendemain, deux riverains témoignent contre un voisin, qui aurait embouti la sculpture avec sa camionnette. Motif de l’acte, la statuette le gênerait pour gare son véhicule.

Ce mardi 19 février 2013,matin, Le « coupable » a été traduit devant la Chambre correctionnelle au Tribunal de première instance de Tunis qui l’a condamné à quatre mois de prison ferme pour le chef d’inculpation de dégâts portés à des biens d’autrui.

Comme quoi, quand on cherche, on trouve, et quand on veut, on peut !

Commentaires

Top 48h

Haut