Tunisie – Que va décider le conseil de la Choura d’Ennahdha à propos d’Elyes Fakhfakh ?

Le conseil de la Choura d’Ennahdha se réunira, finalement demain, dimanche 12 juillet, pour débattre de la position que devra prendre le parti, vis-à-vis du chef du gouvernement Elyes Fakhfekh, en rapport avec le dossier de conflit d’intérêt dont il est accusé.

De source proche du parti, Tunisienumérique a appris que le conseil, ne sera pas du tout tendre avec le chef du gouvernement, le chargeant au maximum. Mais aucune décision ne sera prise au cours de cette réunion, concernant l’éventualité d’un retrait de confiance ou d’un retrait des ministres nahdhaoui du gouvernement.

En effet, pour une fois qu’Ennahdha tient en mains un tel atout et un tel moyen de pression, elle ne va pas le gaspiller de si tôt.

Donc, le conseil de la Choura va, après avoir soufflé le chaud et le froid, déléguer au conseil exécutif du parti la prise de décision, conformément à ses recommandations.

Et qui dit bureau exécutif, dit Rached Ghannouchi en personne, qui va se donner un malin plaisir à presser Elyes Fakhfekh jusqu’à l’os et le racketter au maximum.

Contrairement à ce qui avait été annoncé, le Chiekh ne demandera pas de postes gouvernementaux et s’appliquera à obtenir son « élargissement du soutien politique du gouvernement » au niveau du parlement. Il va s’atteler à constituer une majorité confortable pour devenir le premier parti en poids,  à même de dicter son bon vouloir à tout le monde, le chef du gouvernement en premier.

Ce que va demander le Cheikh, çà ne sera ni des portefeuilles ministériels ni même des postes de secrétaires d’Etat mais plutôt, un maximum de postes aux prochaines nominations des gouverneurs, des PDG et des directeurs généraux. Ces postes seront attribués aux candidats des partis de la nouvelle coalition, entre Ennahdha, 9alb Tounes, Al Karama…

Pour ce qui est du sort d’Elyes Fakhfekh, il restera suspendu au bon vouloir du Cheikh, qui ne décidera pas de se défaire de lui, en ce moment, puisqu’il reste beaucoup de sale besogne à effectuer et qu’il serait bon de l’attribuer à quelqu’un en dehors d’Ennahdha.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut