Tunisie – Quelles sont les conditions pour la réussite du gouvernement ?

Le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfekh, a commencé son intervention, ce matin, devant l’ARP, lors de la séance de vote de la confiance pour son gouvernement, par faire le constat de la situation générale du pays.

Il a surtout mis l’accent sur le désespoir qui s’empare des tunisiens, notamment des jeunes. Il a aussi donné les raisons de ce désespoir: les horizons bloqués, la panne de l’ascenseur social, le chômage, le pouvoir d’achat réduit…

Il a de ce fait déclaré que c’est pour cette raison qu’il a choisi que son gouvernement ait pour premier objectif de réinstaurer la confiance du tunisien en ses dirigeants.

Fakhfekh a assuré qu’il n’est plus question de se contenter de demander des concessions et des sacrifices au citoyen, pour essayer de lutter contre la crise, il faudra chercher la solution ailleurs et notamment, auprès de la classe politique.

Pour donner le maximum de chances de réussite à son gouvernement, Fakhfekh a déclaré qu’elle  restait tributaire de certains principes de base, à savoir :

  • Un gouvernement fort, capable et prêt à tous les sacrifices.
  • Un parlement qui coopère avec le gouvernement en le contrôlant, mais aussi, en le soutenant.
  • Des responsables politiques qui croient en la nation et qui s’éloignent des allégeances partisanes.
  • Une administration qui travaille avec la compétence requise et dans une indépendance totale.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut