news

Tunisie – Quels sont les actuels ministres qui pourraient être retenus dans le gouvernement Jemli

Tunisie – Quels sont les actuels ministres qui pourraient être retenus dans le gouvernement Jemli

Les tractations concernant les ministres entrant dans la composition du futur gouvernement s’annoncent laborieuses. Pour alléger, un tant soit peu la charge de la tâche de Habib Jemli, il serait question de reconduire certains actuels ministres, soit pour leur compétence et leurs bilans, soit pour éviter toute polémique ou tension si on venait à les remplacer.

Ainsi, selon des sources proches de Dar Dhiafa, il y aurait, au moins six ministres actuels qui pourraient être reconduits dans le prochain gouvernement.

Il y a d’abord René Trabelsi, l’actuel ministre du Tourisme, dont le bilan est considéré comme l’un des meilleurs du cabinet Chahed. Sa réussite à renflouer le tourisme dans le pays n’a d’égal que son enthousiasme à travailler les intérêts de son pays envers et contre tout.

Il y a, ensuite, la ministre de la santé par intérim, Sonia Ben Cheikh, qui pourrait être retenue. D’abord parce qu’elle incarnerait la participation de la femme au gouvernement et ensuite, parce qu’elle donne l’image d’un ministre qui s’active et qui ne recule pas devant les problèmes. Et Dieu sait combien ils sont nombreux dans le secteur de la Santé.

Mohamed Trabelsi risque fort d’être pressenti pour continuer son travail à la tête du ministère des Affaires Sociales, à cause de ses liens solides avec la centrale syndicale, ce qui facilitera de façon considérable les négociations avec l’UGTT qui risquent d’être laborieuses, au vu de la situation actuelle qui requiert des concessions de la part des salariés.

Par ailleurs, Hatem Ben Salem, ministre de l’Education, semble donner pleine satisfaction, grâce à sa maîtrise de la gestion des crises et à la  stratégie à court et à moyen termes qu’il a mis sur pieds, et qu’il est le meilleur à pouvoir mettre en application.

Enfin, il y a deux ministres régaliens, en l’occurrence, Hichem Fourati à l’Intérieur et Mohamed Karim Jamoussi à la Justice qui se verraient reconduits dans leurs fonctions, non pas parce qu’ils ont eu des résultats exceptionnels, mais tout simplement, pour éviter les tensions et les querelles qui risquent de s’éterniser pour tout nom qui sera proposé à leur place.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut