Tunisie – Qui dans le gouvernement en veut à ce point à Slim Riahi ou au Club Africain ?

Le ministère des sports a reçu un courrier émanant du secrétaire général du gouvernement, lui demandant de signifier au club africain, que son président Slim Riahi doit, dans les plus brefs délais, quitter son poste au sommet du club, faute de quoi, le club africain pourrait être passible de différentes peines, y compris, le gel de ses activités.

Le secrétaire général du gouvernement s’est basé pour assigner cet ultimatum sur un texte de loi stipulant l’interdiction du cumul de responsabilités au sein d’une association et un parti politique.

Le premier acte de ce secrétaire général suite à l’investissement du nouveau gouvernement a donc été de s’attaquer à Slim Riahi, pas en tant que responsable d’un club sportif, mais plutôt pour sa qualité de… “Slim Riahi” !

Sinon, pourquoi ce secrétaire général ne s’est pas adressé par la même occasion à d’autres personnes dans la même situation, pour ne pas les citer de nom, par peur que notre secrétaire général du gouvernement, apparemment très à cheval sur les règlements ne se les rappelle ?

En tous les cas, et de l’avis d’experts juridiques, cette assignation ne risque pas d’aboutir, vu que les clubs sportifs feraient une exception à ce texte de loi ! Pourquoi donc tout ce bruit pour rien, et quel message voulait transmettre le gouvernement à Slim Riahi ?

Affaire à suivre !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com