Tunisie – Rached Ghannouchi prêt à tout pour dégager Abir Moussi, y compris à travailler le dimanche !

Le Cheikh Rached Ghannouchi, président de l’ARP l’avait annoncé, il y a deux jours : Il fallait évacuer les députés en sit-in de la grande salle de l’ARP, pour pouvoir y tenir les assemblées plénières, en commençant par  les débats concernant le PLF de 2020.

Mais comme Abir Moussi et ses compagnons ne semblent pas pressés d’abandonner leur combat, et pour leur mettre la pression, Rached Ghannouchi n’a pas trouvé mieux que d’annoncer une première séance plénière, demain dimanche, pour discuter la mise en place d’une commission d’enquête sur l’accident de bus de Amdoun et pour entamer la discussion du PLF 2020.

Une manière détournée de demander à Abir Moussi d’évacuer les lieux, au plus tard, ce samedi après midi, afin que la salle puisse être préparée pour la séance de demain, dimanche. Une manière qui en a surpris plus d’un, à commencer par les représentants du peuple eux-mêmes qui ne sont pas habitués à travailler les dimanches et qui ne voudraient pas qu’on leur gâche leur weekend, pour être le bois qui va alimenter le feu que Ghannouchi compte allumer pour brûler Abir Moussi.

On dirait bien que Abir Moussi gêne le Cheikh plus qu’il ne veut le laisser entendre, au point qu’elle commence à le pousser dans ses derniers retranchement au point où accumule des erreurs qui font jaser plus d’un !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut