Tunisie – Rafik Abdessalem choisirait l’affrontement avec le syndicat

Suite au mécontentement affiché par les cadres et agents du ministère des affaires étrangères, en rapport avec le mouvement effectué dans le corps des diplomates. Mouvement qui a été jugé comme discriminatoire et travaillant des intérêts partisans et des agendas particuliers.

Rafik Abdessalem semble avoir opté pour la voie de l’affrontement en refusant tout compromis et toute discussion, affirmant que la nomination des diplomates reste une décision souveraine du ministre et qu’il n’est pas prêt de partager cette prérogative avec quiconque !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com