Politique

Tunisie: Rejet de l’article destituant un élu qui démissionne d’un parti politique

Un amendement proposé à la loi électorale du chapitre 34, stipulant que le membre élu perd son statut d’élu s’il démissionne du parti politique, du mouvement, de la coalition ou du bloc parlementaire auquel il appartient, n’a pas été adopté.

La motion d’amendement n’a été approuvée que par 26 voix, avec 121 voix contre, dans le cadre du débat sur la révision de la loi électorale qui a eu lieu ce mardi en session plénière.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com