Tunisie: Renverser le régime par la violence est passible de la peine de mort, avertit Mohamed Abbou

Mohamed Abbou a mis en garde contre les intentions de renverser le régime par la violence après le 23 octobre 2012, et indiqué que la sanction à l’encontre des tentatives de perturbation ciblant la sécurité et la stabilité du pays est la peine de de mort selon le code 72 du code pénal de la loi actuelle.

Par ailleurs il a indiqué sur les ondes de la radio Mosaïque FM, que “les retombées politiques” d’un pareil acte seront désastreuses et affecteront négativement la situation sécuritaire et économique du pays”.

Abbou attire l’attention sur le fait que “ceux qui appellent à renverser le régime, sont les mêmes contre lesquels la révolution s’est déclenchée”.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut