Tunisie: Réunion à huis-clos entre la commission Sécurité et Défense et des cadres du ministère de l’Intérieur

La commission Sécurité et Défense de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) s’est réunie, ce lundi 17 février 2020, avec des cadres du ministère de l’Intérieur a annoncé le président de la Commission, Imed Khemiri.

Dans une déclaration accordée à la TAP, Khemiri a indiqué que la réunion a été consacrée à l’examen de la question de la sécurité publique dans le pays et aux politiques y afférentes.

Il a ajouté, à la même source, que les cadres sécuritaires ont affirmé que les crimes et délits enregistrés durant cette période n’ont pas dépassé la moyenne par rapport à 2018 et 2019. De même, ils ont affirmé que le phénomène des braquages s’est exagérément amplifié.
Quant aux responsables du ministère de l’Intérieur, ils ont souligné l’aptitude des unités sécuritaires à lutter contre les crimes et les délits et à assurer la sécurité des citoyens, rapporte la même source.

Dans ce contexte, Khemiri a fait savoir que les membres de la commission ont abordé des questions se rapportant aux politiques et approches permettant d’optimiser le travail des services de sécurité ainsi qu’au volet législatif relatif à la lutte contre la criminalité.

Cité par la même source, il a estimé que le rôle des unités sécuritaires dans la lutte contre le terrorisme et dans la gestion des mouvements de protestation réduit l’efficacité de leur travail, soulignant l’importance du rôle des caméras de surveillance dans la lutte contre la criminalité.