Politique

Tunisie – Sahbi Ben Fraj : AUDIO : Le dossier « Jarraya » va entrainer un séisme sur la scène politique. A quand les autres dossiers, encore plus brûlants ?

TunisieNumerique a contacté le député du bloc d’Al Machrou3, Sahbi Ben Fraj, pour parler de ses récentes déclarations, à propos des dernières arrestations dans le cadre de l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat, dans laquelle est impliqué Chafik Jarraya.

Ben Fraj a déclaré que le dossier de Chafik Jarraya ne cesse, en effet, de susciter des remous et de générer des arrestations de personnalités assez remarquables au gré de l’enquête. Il a rappelé qu’un ancien ministre de l’intérieur, de même qu’un ancien directeur général des renseignements, et un ex-directeur de la lutte antiterroriste, sont, en ce moment poursuivis dans le cadre de ce dossier. Au vu de ces titres et noms, et au vu des autres qui vont, obligatoirement suivre, dans les domaines d’information et de politique, nous sommes en droit, dit-il, de nous poser des questions sur la façon dont était géré le pays, à leur époque ??

Par ailleurs, Sahbi Ben Fraj dit détenir des informations en rapport avec l’implication de nombreuses autres personnalités des médias et du monde politique qui vont incessamment, être convoquées dans le cadre de cette même affaire, dont certains seront probablement inculpés. Ce qui le pousse à dire que cette affaire va constituer un véritable séisme de la scène politique qui va impacter la composition politique actuelle qui gère le pays, en allusion à l’alliance Nidaa – Nahdha.

Et Sahbi Ben Fraj profite de son passage sur notre site, pour appeler tout le monde à éviter d’intervenir d’une façon ou d’une autre dans cette affaire, en voulant l’étouffer ou cacher la vérité, puisque cette affaire est gravissime et met en péril la transition démocratique tant espérée dans le pays.

Il a appelé à éviter de faire en sorte que cette affaire soit occultée comme les grands dossiers qui ont ébranlé le pays les années 2012 à 2014, comme les affaires des assassinats politiques qui sont demeurées non élucidées, de même que le dossier des filières d’envoi des terroristes vers les foyers de tension qu’on veut absolument clore, et l’affaire de la Banque Franco Tunisienne qui a causé d’énormes pertes à l’Etat, à coups de centaines de milliards, sans que le responsable de cette malversation soit le moins du monde inquiété.

Il a ajouté que notre pays n’est pas un troupeau de bête qu’on veut conduire comme bon leur semble, et qu’on veut laisser dans l’ignorance ? Le peuple a le droit de savoir la vérité et de demander des comptes à ceux qui ont fauté. Il est, donc, impératif, pour lui, d’ouvrir tous ces dossiers et d’en tenir informés les citoyens.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Déclaration Sahbi ben Fraj

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut