Tunisie : Samir Dilou ne se reconnaît plus “dans cette agitation et ces tensions”

Le ministre de la justice transitionnelle et des droits de l’homme, Samir Dilou, se faisait discret depuis quelques temps et il  a rompu le silence aujourd’hui sur les ondes de Shems Fm.

Samir Dilou a déclaré qu’il ne souhaitait plus occuper le poste de porte parole du gouvernement.

Ne se reconnaissant plus “dans cette agitation”, le ministre a affirmé qu’il “voulait prendre du recul.

Confiné à jouer les casques bleus pour le gouvernement, Samir Dilou a  indiqué qu’en cette phase transitoire, la légitimité du consensus manque à  la légitimité des urnes soulignant que la violence remet en cause tout le processus démocratique.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut