Economie

Tunisie: Samir Majoul dénonce la corruption et l’économie parallèle

Le président de l’Union tunisienne de l’industrie du commerce et de l’artisanat (UTICA), Samir Majoul, a appelé vendredi à un réexamen total de l’économie nationale ainsi qu’à la mise en place d’un arsenal de lois et d’œuvrer à leur application, notamment pour lutter contre l’économie parallèle.

Il a estimé, en marge d’une table ronde sur le placement de la Tunisie sur la liste noire des pays les plus vulnérables au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme, que la seule solution pour lutter contre la corruption est l’application effective des lois sur tout le monde et sans exception.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut