Economie

Tunisie: Samir Majoul salue la charte de partenariat entre les secteurs privé et public

Le président de l’UTICA, Samir Majoul a salué la charte de partenariat de la promotion du système laitier pour la période 2019/2025.

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a annoncé l’augmentation du prix du lait demi-écrémé de 100 millimes par litre au niveau de la production sans porter préjudice au prix de vente aux citoyens.

Majoul a expliqué que l’accord porte sur les problèmes identifiés par le secteur et vise à les réduire le plus possible.

“La Tunisie dans les années 1950 importait du lait en poudre et elle produit et satisfait maintenant les besoins du pays en lait frais”, a déclaré Samir Majoul.

“C’est en soi un acquis… d’un secteur qui importait à un secteur qui assure l’autosuffisance et exporte”, a déclaré Samir Majoul.

Pour sa part, Abdelmajid Zar, président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), a déclaré qu’il y avait trois autres chartes dans la discussion avec le gouvernement qui concernent les secteurs de la volaille, de la pêche et des céréales.

Zar a souligné que l’accord conclu aujourd’hui dans le secteur des produits laitiers ne peut pas être considéré comme satisfaisant dans l’espoir de l’application de l’ajustement du prix régulièrement.

Il convient de noter que le système laitier, selon les données statistiques fournies par le ministère de l’Agriculture, représente 11% de la valeur de la production agricole, 25% de la valeur de la production animale et 7% de la valeur des produits agricoles.

La filière laitière compte 112.000 éleveurs et un réseau national de collecte de lait composé de 236 centres actifs, d’une capacité de collecte de 2,8 millions de litres par jour et un tissu industriel de 45 entreprises, tandis que la capacité de conversion totale de toutes les unités est estimée à 5,4 millions de litres par jour.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com