Société

Tunisie – Santé : On devrait pouvoir lui exiger des comptes pour ces milliers de morts !

Tunisie – Santé : On devrait pouvoir lui exiger des comptes pour ces milliers de morts !
Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Avec sa dernière visite à Genève, le chef du gouvernement tunisien a mis, complètement, à nu, non seulement, l’incompétence de son ministre qui lui a été imposé, et qui continue, encore à l’être, au département de la santé, mais, aussi, une très grave mauvaise volonté de faire son travail et de sauver les vies des tunisiens.

En effet, Mechichi a pu démontrer, à Genève, que « quand on veut, on peut ». Il a réussi en une visite éclair à débloquer les situations, ou, du moins, à faire bouger les choses, en ce qui concerne l’achat des doses de vaccins anti covid. Il a su frapper à toutes les portes, et étudier toutes les possibilités, y compris celle de fabriquer les vaccins sur le sol tunisien. Eventualité qui avait été, auparavant, écartée par un revers de main par le ministre de la santé et ses illustres cadres et conseillers.

Bref, le chef du gouvernement a pu démontrer que ce ministre a, non seulement, échoué dans sa mission, mais qu’en plus ce n’était pas, seulement, à cause de son incompétence, mais, à ce qu’il parait, à cause d’un refus de travailler et d’essayer ! Ce qui parait incompréhensible, car il est inenvisageable qu’on utilise la santé et la vie des tunisiens comme enjeu dans des querelles politiques ou autres.

Et ce ministre avec son équipe essaie, depuis des mois, de cacher son incompétence en faisant accuser les citoyens de tous les torts, leur faisant endosser la responsabilité de la situation épidémiologique. Alors, même, que toute la communauté internationale a reconnu les limites des mesures barrière, et que la seule façon de s’en sortir était de faire vacciner le maximum et au plus vite, la population. Et, il est évident que ce ministre n’a rien entrepris dans ce sens.

Maintenant que Mechichi a pris les choses en main, on peut espérer un vrai démarrage de la campagne de vaccination, mais il ne faudrait pas oublier que le prochain deal qu’il va devoir relever sera celui de convaincre les tunisiens de se faire vacciner, car il est évident que rien n’a été fait à ce sujet, par le ministre de la santé, qui n’a pas osé faire la promotion de la vaccination, du moment qu’il ne disposait pas de doses en nombre, pour répondre à une demande qu’il risque de susciter… Absurde !

Maintenant que Mechichi a repris le dossier de la gestion de la pandémie en main, on ose espérer que çà va s’améliorer, petit à petit ! Mais il y a une question qui restera, quand même, en suspens, et qui est celle de savoir qui va assumer la responsabilité morale et légale des milliers de morts qu’on aurait pu éviter si on avait bien su gérer la crise, au ministère de la santé, comme on avait bien su le faire, au tout début de la pandémie ?

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut