Politique

Tunisie – Le scandale de Sofiene Toubal qui prétend distribuer les nominations à sa guise

La diffusion, sur les réseaux sociaux, d’un enregistrement fuité d’une communication entre le député du bloc Nidaa Tounes, Youssef Jouini, et Sofiene Toubal, le président du bloc de Nidaa Tounes à l’ARP, a suscité une grande polémique.

En effet, dans cette communication, Sofiene Toubal demandait au député Jouini de lui envoyer le CV d’un de ses fils, en vue de le transmettre à Hafedh Caïed Essebsi, promettant de le faire nommer au poste de délégué.

La polémique suscitée par cette communication est due, d’abord à la façon dont Toubal se permet de distribuer les postes à sa guise, sans aucune raison valable, mais aussi, à cause du CV du fils du député en question, qui semble, selon les réseaux sociaux ne pas convenir au poste promis.

Interrogé au sujet de cette communication, Toubal n’a pas nié et a expliqué qu’il était du droit des leaders de chaque parti de proposer la nomination de leurs partisans aux postes administratifs. Il a ajouté que ces propositions étaient, par la suite, étudiées par une commission au sein du parti. A propos de cette commission, Toubal a assuré qu’elle a rejeté la candidature du fils de Youssef Jouini, pour qualification insuffisante.

Cette réponse semble avoir mis en colère le député Jouini qui a répondu à Toubal en prenant la défense de son fils.  Il a annoncé sur Shems FM, que plus de la moitié des responsables en Tunisie n’ont pas de qualifications et sont incompétents et qu’actuellement, il y a, au moins, 10 délégués en poste qui n’ont même pas leur Baccalauréat.

 

Commentaires

Top 48h

Haut