Economie

Tunisie : Le secteur de fabrication des articles sanitaires risque le même sort que le textile à cause de l’importation excessive

Selon Kamel Mansour, président de la Chambre Nationale des fabricants d’article sanitaires affilé à la Fédération Nationale du Bâtiment, le secteur risque le même sort que celui du textile à cause d’ «une exportation excessive » et « une concurrence déloyales » des importations.

En effet, Mansour a expliqué sur les ondes de Shems FM que le marché tunisien a été « noyé » par les produits importés en provenance de certains pays qui soutiennent considérablement leur industrie. Ainsi, depuis 2011, les importations des articles sanitaires tels que les lavabos, les baignoires, les installations des douches ont augmenté de manière inquiétante, de 3000 tonnes à près de 5000 tonnes par an. Ces produits finis sont selon Mansour, importés sans de taxes supplémentaires, contrairement aux articles de fabrication tunisienne, qui payent entre-autres des taxes de 5% sur les matières premières importées et nécessaires pour la fabrication.

Dans ce cadre, le président de la Chambre Nationale des fabricants d’articles sanitaires a déclaré : « Les producteurs de ces mêmes produits bénéficient d’autres avantages dans leurs pays ». Avant de dénoncer une concurrence déloyale entre un produit importé soutenu par son pays et qui ne paye pas de taxe et un produit tunisien moins soutenu et qui paye des taxes. Pour sauver le secteur d’un sort semblable à celui du textile, Kamel Mansour a appelé à imposer des taxes aux articles d’importation et protéger le produit de fabrication tunisienne notamment en lui conférant certains privilèges. Ces privilèges peuvent par exemple se concrétiser via une priorité donnée dans les projets étatiques du premier logement. Il a enfin assuré que l’article sanitaire tunisien est désormais d’une grande qualité et qu’il est exporté et apprécié dans plusieurs pays du monde.

Notons que 450 entreprises structurées et 150 non-structurés œuvrent dans ce secteur. Aussi, il crée près de 40 000 emplois directs et 450 000 indirects en plus d’un investissement de 814 000 MD.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com