Tunisie – Sidi Hassine Sedjoumi: Les citoyens ont d’autres soucis que la constitution

A Sidi Hassine Sedjoumi, il faut croire que les citoyens n’en ont rien à foutre de la constitution et des débats qu’elle soulève au sein de l’ANC.

Cette révélation, ce sont quatre députés qui en ont fait les frais, en se rendant hier, samedi 3 novembre, dans la localité, pour étaler leurs points de vue, voire, leurs combats pour l’élaboration de la constitution. Ils ont été interrompus par les citoyens qui enrageaient de voir les constituants s’occuper uniquement de « textes », alors qu’eux, ils dépérissent chaque jour un peu plus.

Les citoyens ont fermement invité les députés à se pencher sur les problèmes quotidiens dans les quels ils se débattent, plutôt de venir leur faire une leçon en droit constitutionnel.

Devant la colère des citoyens, les constitutionnels, représentants du CpR et d’Ennahdha, n’ont rien trouvé à répliquer, à part une promesse de transmettre ces doléances à l’assemblée.

Très belle leçon de sens pratique et de vraie politique sociale dont nos constitutionnels semblent avoir besoin et qu’ils ignorent apparemment de bout en bout.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut