Politique

Tunisie: Signature d’un accord entre le gouvernement et les protestataires à Tataouine après des négociations marathoniennes

Un accord mettant fin à la crise qui dure plus de trois mois entre le gouvernement et les protestataires dans la région de Tataouine qui réclament des emplois et des projets de développement, a été signé ce vendredi 16 juin 2017 à l’aube au siège du gouvernorat de la ville.

L’accord a été paraphé par Imed Hammami, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle pour le gouvernement, le père du protestataire décédé Anouar Karafi pour les sit-inneurs d’El Kamour et Nourreddine Taboubi secrétaire général de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT)  en tant que facilitateur.

Les pourparlers qui se sont poursuivis  depuis jeudi soir jusqu’à ce vendredi à l’aube ont été retardés par certaines divergences qui ont surgit notamment le refus des sit-inneurs d’El Kamour de la signature des protestataires de la ville de Tataouine qui ont fait un scission ainsi que le refus du gouvernement dans un premier temps de la signature du père de Anouar Karafi.

Les protestataires ont refusé aussi la signature de contrats CDD au nombre de 370 dans les sociétés pétrolières, exigeant qu’ils soient transformés en emplois permanents.

Le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle a indiqué que la réunion tenue par la commission au siège du gouvernorat de Tatatouine, a parachevé l’examen des procédures de mise en application des décisions annoncées par le chef du gouvernement lors de sa visite dans la région.

Il a indiqué qu’un point relatif à la carte dite du Désert a été ajouté et que  le gouverneur a été chargé de tenir une séance de travail la semaine prochaine pour vérifier le droit d’obtention de cette carte.

On rappelle que le capital de la société de l’Environnement qui doit recruter 1000 jeunes chômeurs, a été augmenté.

Plusieurs réunions se tiendront prochainement pour présenter les projets programmés.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut