Politique

Tunisie – Slim Riahi laisse tomber le gouvernement et décide de retirer le bloc de l’UPL de la « coalition nationale »

Tunisie – Slim Riahi laisse tomber le gouvernement et décide de retirer le bloc de l’UPL de la « coalition nationale »

Slim Riahi, président de l’UPL a annoncé ce samedi, lors du congrès du parti à Sousse, que ses députés avaient intégré le nouveau groupe parlementaire formé par des transfuges de plusieurs partis et d’indépendants, uniquement, dans le but d’aider à accélérer le travail de l’ARP et à faire passer des projets de lois importants. Mais de là, à leur demander de se joindre à un parti politique qui naîtrait à partir de cette coalition, il n’en est nullement question. Il a ajouté que ce que comptent faire les députés de cette coalition, c’est tout simplement, un coup d’Etat « en douceur ».

Dans une autre partie de son discours, Riahi a ajouté qu’il ne pouvait, moralement pas, entrer dans un jeu de ce genre, ajoutant qu’il est carrément pour le départ de Youssef Chahed et de son gouvernement.

Dans une troisième séquence, il s’est dit soulagé de la levée de la restriction de voyage qui le frappait, ajoutant qu’il a une totale confiance dans le système judiciaire tunisien, tout en avouant qu’il avait été soumis à de grandes pressions.

En résumé, le message de Slim Riahi aux tunisiens et plus spécialement à Youssef Chahed est on ne peut plus clair: “j’ai été obligé d’intégrer la coalition sous la pression, mais maintenant qu’il n’y a plus de pression et que j’ai confiance dans le système judiciaire, non seulement, je quitte la coalition, mais en plus je demande le départ du gouvernement”

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut