Politique

Tunisie: Souad Abderrahim, Maire de Tunis, réclame les prérogatives d’un secrétaire d’Etat et donne des précisions sur ses primes

La Maire de la ville de Tunis, Souad Abderrahim, s’est dit révoltée qu’on rétrograde la fonction de Maire du titre de secrétaire d’Etat qui était jusqu’à d’usage durant ces dernière années, assurant rejeter cette mesure.

L’élue du parti Ennahdha et première femme à occuper le poste de Maire dans l’histoire de la capitale a dénoncé le fait qu’après les élections municipales on procède au déclassement de la fonction de Maire, un poste qui a son histoire et son prestige.

Evoquant la polémique qui s’est enflée ces derniers jours relatives au salaire qu’elle perçoit, Souad Abderrahim a affirmé que les primes perçues par le Maire de Tunis sont au minimum 2570 dinars et au maximum 3262.

On rappelle que des rumeurs ont fait état d’un salaire de 10.000 dinars perçus par la Maire de  qui a  affirmé ne percevoir que 4.000 dinars.

Selon la loi régissant les prérogatives des présidents des conseils municipaux et publiée dans le JORT, Souad Abderrahiml qui est à la tête d’une agglomération de plus de 300.000 habitants, touche 5.000 dinars en plus des avantages et d’une voiture de fonction.

Commentaires

Haut