Tunisie: Suspension d’un directeur d’école pour avoir refusé l’hymne national et fait l’apologie de Daech

Le directeur de l’école primaire du 2 Mars 1934 à Hbira, gouvernorat de Mahdia a été suspendu de son poste pour avoir placardé des photos à caractère extrémiste et faisant l’apologie de Daech via des inscriptions sur la devanture de son école.

Il fait l’objet d’une enquête administrative pour avoir refusé la diffusion de l’hymne national et décidé de changer le nom de l’Ecole car la date du 2 Mars 1934 est liée à Bourguiba auquel il s’oppose.

Samedi des inscriptions faisant l’apologie de Daech ont fait leur apparition sur les murs de l’école ce qui a précipité la décision de suspension à son encontre.

A rappeler que ces agissements avaient commencé depuis l’année scolaire précédente sans qu’aucune mesure ne soit prise à son encontre.

Selon des donnée sécuritaires , le directeur est un imam qui a été limogé pour son extrémisme.

Il fait l’objet d’une enquête sécuritaire de la part des services de la région, précise-t-on de même source.