Tunisie : Taher Hmila juge le discours de Marzouki catastrophique et réitère sa demande de lui faire un examen psychiatrique

«Le discours de Moncef Marzouki à, l’ouverture du Congrès du CPR est catastrophique », a déclaré du député Taher Hmila en marge des travaux du congrès du  duquel il a été exclu.

Il a insisté sur la nécessité de faire un bilan psychologique au président de la république après le discours lu en son nom par son porte-parole Walid Hadouk, tout en affirmant que c’était un discours  contradictoire appelant tantôt à la cohésion entre les membres de la Troïka et tantôt critiquant cette coalition.

Samir Dilou, ministre des droits de l’Homme et de la justice transitoire s’est retiré des travaux du congrès en indiquant qu’il y avait une atteinte non justifiée contre le parti Ennahdha.

Dans un ton atténué Abdelfatteh Mourou a appelé à attendre la fin des travaux du congrès et voir la prise de position des adhérents du CPR vis- à- vis du discours de l’ouverture écrit par le fondateur du parti, en faisant allusion à Moncef Marzouki, président de la république.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com