Politique

Tunisie: Tarek Kahlaoui reproche à Marzouki son alignement sur le Qatar et la Turquie

Tarek Kahlaoui, ancien conseiller de l’ex-président de la République, Moncef Marzouki,  a expliqué la démission collective des membres du parti Harak Tounes Al Irada dont par l’alignement du chef du parti qui soutient un front régional spécifique incluant la Turquie et le Qatar.

“Alors que Marzouki estime que l’alignement derrière ce front régional sert l’intérêt de la Tunisie, nous voyons le contraire, d’autant plus que l’intérêt tunisien peut se croiser avec certains pays dans le cadre de la défense des valeurs de liberté et de démocratie “, a-t-il précisé.

“Marzouki voit qu’il y a un certain front que nous devons soutenir automatiquement dans son conflit, alors que nous voyons le contraire et nous estimons qu’il n’y a pas besoin de soutien automatique pour ces partis”, a-t-il déclaré, rejetant la politique de la Turquie et d’Erdogan à l’égard du soutien apporté aux groupes armés en Syrie.

Il a ajouté : “personnellement, je ne peux pas être d’accord avec l’orientation générale de la Turquie et tout ce que fait la Turquie n’est pas juste, voire contraire à l’intérêt de la Tunisie”.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut