Tunisie

Tunisie : Un accord historique pour la production d’hydrogène vert

Tunisie : Un accord historique pour la production d’hydrogène vert

Aujourd’hui, lundi 27 mai 2024, un protocole d’accord significatif a été signé au Palais du Gouvernement à la Kasbah.

Cet accord, conclu entre le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie de Tunisie, le groupe français Total Énergie et le groupe autrichien Verbund, marque le lancement d’un projet ambitieux de production d’hydrogène vert en Tunisie destiné à l’exportation vers l’Europe via des pipelines.

Projet de grande envergure

Le projet vise à produire initialement 200 000 tonnes d’hydrogène vert par an, avec une concentration de 5 000 mégawatts d’énergie renouvelable et 2 000 mégawatts d’électrolyse. À terme, la capacité de production atteindra un million de tonnes d’hydrogène vert par an, grâce à 25 gigawatts d’énergies renouvelables. L’investissement nécessaire pour la première phase est estimé à environ 6 milliards d’euros (19,8 milliards de dinars), tandis que la phase finale, prévue pour 2050, représentera un investissement total de 40 milliards d’euros (132 milliards de dinars).

Grand pas vers la transition énergétique

Wael Chouchane, secrétaire d’État chargé de la transition énergétique, a souligné que cet accord s’inscrit dans la stratégie nationale tunisienne de production d’hydrogène vert, lancée en octobre 2023.

Cette stratégie vise à produire 8,3 millions de tonnes d’hydrogène vert d’ici 2050 et à créer environ 430 000 emplois. La signature du protocole d’accord marque le début des études techniques nécessaires pour le projet, une étape cruciale qui nécessitera des dizaines de millions d’euros.

Les investisseurs détermineront les sites de production d’hydrogène vert après des études approfondies, incluant des visites de certains lieux potentiels. Un accord définitif sera ensuite signé avec le gouvernement tunisien pour confirmer ces choix.

Ouverture à des partenariats internationaux

Le secrétaire d’État a également annoncé que d’autres groupes internationaux ont manifesté leur intérêt pour la production d’hydrogène vert en Tunisie, et que des accords similaires seront signés avec d’autres grands partenaires dans un avenir proche.

Stéphane Michel, directeur général du gaz, de l’électricité et des énergies renouvelables chez Total Énergie, a exprimé sa confiance en ce partenariat avec la Tunisie, affirmant que ce protocole d’accord place les complexes français et autrichiens parmi les pionniers du développement de l’hydrogène vert en Tunisie et à l’échelle mondiale.

La signature de ce protocole d’accord pour la production d’hydrogène vert constitue une avancée majeure pour la Tunisie. Non seulement cela positionnera le pays en tant que leader dans les énergies renouvelables, mais cela renforcera également les liens entre le nord et le sud de la Méditerranée, incarnant une intégration économique et technologique durable et bénéfique pour toutes les parties impliquées.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut