Societe

Tunisie – Un communiqué du ministère de l’enseignement supérieur non signé lance la polémique

Le ministère de l’enseignement supérieur a publié, ce dimanche, sur sa page Facebook, un communiqué dans lequel il a lancé un ultimatum aux enseignants universitaires grévistes, les appelant à présenter les sujets d’examens ainsi que les notes de leurs étudiants,  avant le 7 juin courant, s’ils voulent éviter des retenues sur leurs salaires.

Plus que le contenu du communiqué qui a, immédiatement, été refusé par les grévistes, c’est la forme du « papier » diffusé qui a suscité une vive polémique.

En effet, pour un texte aussi important et virulent, il semblerait qu’il n’y avait aucun responsable qui prêt à le signer, à la place du ministre. Ce qui fait que le communiqué a été publié sans date et sans signature.

Où on va, avec cette « pseudo-administration » ?

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com