news

Tunisie: Un conseiller à la présidence de la République demande à une employée de lui masser le dos

Tunisie: Un conseiller à la présidence de la République demande à une employée de lui masser le dos

Samir Kbidi, secrétaire général du Syndicat du personnel de la présidence de la République, a déclaré à TunisieNumérique qu’une employée a témoigné avoir été victime d’harcèlement après qu’un conseiller lui a demandé un massage au dos.

«La femme qui travaillait au palais présidentiel a confié à un membre du syndicat du personnel de la présidence de la République qu’un conseiller lui avait demandé de lui faire un massage, selon ses dires » a précisé Kbidi.

« Notre mouvement vise à lutter contre les abus commis par certains responsables à la présidence de la République à l’encontre des employés, plusieurs agressions verbales et atteintes aux droits ont été enregistrées ».

Après avoir observé une grève générale de deux jours (les 7 et 8 mai) le secrétaire général a affirmé que le personnel va suivre son mouvement si les doléances ne seront pas prises en considération. « Nous voulons que nos plaintes parviennent au Président Moncef Marzouki,  parce que jusque là,nous ne savons pas s’il est au courant ou non de ces dépassements. Nous allons observer une autre grève de 3 jours s’il le faut», a ajouté Kbidi.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut