Tunisie – Un député d’Ennahdha menace un directeur de prison à cause du meurtrier présumé de Lotfi Nagdh

Le principal accusé du meurtre de Nagdh

Le principal accusé du meurtre de Nagdh

Le député à l’ARP du bloc d’Ennahdha, Maher Medhioub, a publié ce sameedi matin sur sa page facebook, un post qu’il adresse

au directeur de la prison civile de Harboub, pour lui reprocher d’être trop sévère (à son goût) avec le meurtrier présumé de Lotfi

Nagdh, Saïd Chalbi, qui est incarcéré dans cette prison.

Il lui intime l’ordre de le traiter avec les égards qui sont dus à son rang (puisqu’il le qualifie de Docteur), et de ne pas trop l’embêter. Il lui rappelle, avec un ton menaçant, même pas masqué, le sort connu par ses collègues qui avaient été « châtiés » par les islamistes après la révolution.

Il n’empêche que ce député a fait preuve d’une énorme « indulgence » en accordant au directeur de la prison, un petit « sursis » de quelques jours, à condition qu’il se « rattrape » avant le démarrage de la prochaine session parlementaire, et qu’il se comporte « décemment » avec le détenu en question.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com