Tunisie: Un dirigeant d’Ennahdha accuse le Front populaire d’œuvrer à diviser le pays

Le  porte-parole du mouvement Ennahdha, Imed Khemiri a dénoncé le Front populaire et ses discours ayant pour objectif de diviser le peuple tunisien et de le ramener en 2011, canevas de la lutte idéologique et de la recherche d’identité.

Khemiri a déclaré que les pages et des sites sur les réseaux sociaux appellent à incendier le siège d’Ennahdha et à la liquidation de son président, soulignant que certaines parties, dont le Front, s’employaient à utiliser plusieurs événements vécus par le pays comme l’incident de l’école coranique de Regueb pour des buts électoraux.

Dans ce contexte, il a condamné les attaques et les violations dont sont victimes les enfants dans cette institution illégale, soulignant le rejet par son parti des atteintes aux droits de l’enfant.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com