Politique

Tunisie: Un dirigeant d’Ennahdha accuse le président de vouloir faire entrer le pays dans une confrontation

Le dirigeant du Mouvement Ennahdha, Mohamed Ben Salem a accusé, en réaction à la rencontre entre le président de la République et les membres du collectif de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, Béji Caïed Essebsi de vouloir faire entrer le pays en dissension.

Le président de la République cherche à exploiter l’affaire, d’autant plus que sa rencontre avec les deux groupes de défense était son initiative, a déclaré Ben Salem, lors d’une intervention jeudi, sur radio Shemes Fm, ajoutant “comme si le président voulait faire entrer le pays” dans une confrontation.

Il a souligné que la défense des martyrs a exigé, pour répondre à l’invitation de BCS, que les dossiers soient présentés au Conseil de sécurité nationale.

Commentaires

Haut