A la une

Tunisie: Un nouvel épisode du feuilleton «Gouvernement VS Présidence» joué par Rafik Abdessalem et Rached Ghannouchi

Tunisie: Un nouvel épisode du feuilleton «Gouvernement VS Présidence» joué par Rafik Abdessalem et Rached Ghannouchi

Le suspense continue dans le nouveau feuilleton  « Gouvernement VS Présidence » qui a démarré il y a une quinzaine de jours, entre les membres du Gouvernement et la Présidence de la République.

Le peuple tunisien assiste avec stupéfaction  à une série de déclarations et de démentis officiels  successifs sur des sujets d’importance nationale et qui engagent la crédibilité et la responsabilité de l’Etat tunisien.

La dernière surprise en date concerne  l’attribution d’un passeport diplomatique à Rached Ghannouchi, qui n’a aucune fonction officielle ni au sein du gouvernement provisoire actuel ni au sein de l’ANC. Le seul avantage  officiel que possède  Ghannouchi , est d’être le beau-père de Rafik Abdessalem, le ministre des Affaires Etrangères

Révélation surprise de  l’existence du passeport diplomatique de Rached Ghannouchi !

Une information a été diffusée sur les réseaux sociaux tunisiens, affirmant que Rached Ghannouchi, qui n’est que le leader du Parti Ennahdha possède un passeport diplomatique.

Rappelons que la possession d’un passeport diplomatique est limitée à un certain nombre de personnes qui doivent être des fonctionnaires de l’Etat tunisien.

Le passeport diplomatique n’est accordé qu’au Président de la République, sa femme et ses enfants, les ministres en exercice,  le ministre des Affaires Etrangères et sa femme mais pas ses enfants sauf s’il a occupé précédemment un poste d’ambassadeur, les diplomates tunisiens chargés de missions au sein du ministère des Affaires Etrangères, les ambassadeurs et les conseillers de l’ambassade, et les chargés de missions à l’étranger.

Aucune loi n’a précisé  jusqu’à présent qu’un chef de parti politique peut bénéficier d’un passeport diplomatique, mais ce n’est visiblement pas  le cas pour Rached Ghannouchi.

Pour la fête des pères : «  Mon cher beau-père, je vous offre un passeport diplomatique » !

En réponse à une question posée par Radio Mosaïque FM à Rafik Abdessalem le 2 juillet 2012, ce dernier a affirmé que « le passeport diplomatique est un droit pour tous les présidents des partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale Constituante dont le Cheikh Rached Ghannouchi ».

Dès le lendemain, Hamma Hammami, président du PCOT a déclaré qu’il ne jouit d’aucune faveur et qu’il ne possède aucun passeport diplomatique.  De leurs côtés, Maya Jribi secrétaire générale du Parti Républicain et Mohamed Hamdi, président du Courant Réformateur ont affirmé qu’ils ne sont pas  au courant de ce type de privilèges.

Il semblerait que Rafik Abdessalem a justifié sa décision pour éviter l’accusation de népotisme, bien que sa déclaration officielle ne s’appuie sur aucune loi publiée actuellement au Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT).

Rafik Abdessalem a-t-il outrepassé la loi pour faire plaisir à son beau père ?

La date d’attribution du passeport diplomatique à Rached Ghannouchi est encore inconnue pour les citoyens tunisiens.

Aucune déclaration officielle n’a été faite  spontanément par le ministre des Affaires Etrangères, ce qui aurait été une chose tout à fait normale si cette décision était fondée sur des bases légales.

Rafik Abdessalem semble « renvoyer l’ascenseur » à son beau-père pour le récompenser de lui avoir fait attribuer le poste de ministre des Affaires Etrangères.

Cette information qui a surgi d’une façon inopinée constitue-t-elle le «sommet de l’iceberg » ? Y a-t-il d’autres informations surprenantes qui vont bientôt être révélées  aux citoyens tunisiens ? Nous pouvons constater que la solidarité familiale au sein de la famille Ghannouchi ne semble pas être  un vain mot.

Cela pourrait  rappeller  certains souvenirs   aux citoyens tunisiens  pendant la période de  l’ancien régime.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut