Tunisie: Un salafiste agresse une journaliste sur la voie publique

Une journaliste  a confirmé à TunisieNumérique être victime d’une agression physique mardi 29 mai 2012 vers 17h00 alors qu’elle descendait du métro 5 au niveau de l’arrêt d’El Entilaka pour prendre un taxi.

La femme a indiqué que l’un des salafistes, un marchand ambulant lui avait reproché le fait de porter  des vêtements indécents “je portais une robe longue sans manches” a-t-elle précisé.

“L’homme m’a agressé verbalement, je lui ai dis qu’il n’a pas le droit de m’injurier,  il m’a agressé physiquement et m’a jeté par terre sous les regards des passants puis six autres salafistes ont participé à mon agression”.

“Un homme est intervenu et a pu m’éloigner des agresseurs. Après l’incident, le médecin m’a prescrit un repos de 10 jours et j’ai déposé plainte au poste de police et j’attends toujours l’arrestation du coupable”.

La victime a ajouté que quand elle était au poste de police les agents se sont dirigés vers le lieu de son agression mais ils n’ont pas pu arrêter l’agresseur. ” Le chef du poste de police a été bloqué par d’autres salafistes venus protéger leur collègue, ils ont menacé le commissaire d’incendier sa maison et d’agresser sa famille”, a indiqué la victime.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut