news

Tunisie – Une bande de braqueurs sévit au cimetière Jellaz et décourage les gens de visiter les tombes des leurs

Tunisie – Une bande de braqueurs sévit au cimetière Jellaz et décourage les gens de visiter les tombes des leurs

Un médecin est allé hier au cimetière du Jellaz, pour assister aux funérailles du père de l’un de ses confrères, s’est fait braquer en plein  alors que le lieu était plein à craquer de gens, car il y’avait,  près de dix enterrements en même temps.

Le médecin était accompagné de deux autres personnes. Ils déambulaient dans les allées du cimetière pour rejoindre le lieu d’inhumation, quand ils ont été braqués par deux gaillards, armés d’épées et de couteau, qui les ont dépouillés de tout ce qu’ils avaient sur eux, avant de repartir, tranquillement, le plus normalement du monde, au vu de tout le monde sans même se presser, certains qu’ils étaient dans l’impunité.

Un autre médecin, contacté par la rédaction de Tunisienumerique, a assuré avoir été victime de braquages, à plusieurs reprises, au milieu du cimetière du Jellaz, quand il allait réciter la Fatiha sur la tombe de sa mère inhumée au fond du cimetière, à côté du carré des martyrs. Il a finalement décidé de ne plus se rendre sur la tombe de sa mère.

Il a ajouté qu’il ne voyait plus comment on pourrait continuer de vivre dans un pays pareil, où rien ne va plus, ni l’économie, ni la santé, ni la sécurité et encore moins l’éducation. Précisant qu’il a deux enfants, le premier, étudiant a été empêché de passer ses examens partiels et le second, élève au lycée a lui aussi été privé de passer ses examens… Il a conclu que tout le poussait à plier bagages et à partir sous d’autres cieux, pour son bien et pour assurer un meilleur avenir à ses enfants.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut