Politique

Tunisie- une première, un candidat homosexuel pour la présidentielle

L’avocat et président du parti Libéral tunisien, l’un des fondateurs de l’association Shams, Mounir Baatour a récemment annoncé sa candidature à la présidentielle. Ainsi, il devient le premier candidat homosexuel à se présenter à ce poste dans un pays musulman qui stigmatise, voire même pénalise encore, l’homosexualité.

Dans une déclaration accordée à Tunisienumerique, Mounir Baatour a confirmé que sa candidature à la présidentielle représente une manière de lutte pour la dépénalisation de l’homosexualité ainsi que l’évolution des mentalités sur cette question.

L’avocat, âgé de 48 ans, ayant toujours milité pour la dépénalisation de l’homosexualité en Tunisie, a choisi de se présenter au poste du plus haut fonctionnaire de l’Etat avec un programme comportant les volets économiques et sociaux pour tous les tunisiens.

A travers la même déclaration, maître Baatour a affirmé qu’il compte ouvrer davantage à la lutte de la condamnation de l’orientation sexuelle qui représente une atteinte aux données personnelles.

Rappelons que, M. Baatour a été condamné à trois mois de prison, pour pratique de la sodomie, son partenaire, a écopé de 4 mois.

L’avocat a mené, depuis des années, de nombreuses campagnes pour sensibiliser les tunisiens et le gouvernement  à la dépénalisation de l’homosexualité qui selon lui, n’est plus un sujet tabou.

Notons que suite au décès du président de la République, Béji Caïd Essebsi, l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) a décidé d’avancer la date des élections présidentielles qui auront lieu le 15 septembre 2019.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com