Tunisie: Usage du gaz lacrymogène contre des chauffeurs de taxis à Kasserine

Des heurts ont éclaté, jeudi 23 mai 2019, devant le tribunal de première instance à Kasserine entre les forces de l’ordre et plusieurs chauffeurs de taxi.

Les sécuritaires ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les protestataires dont certains ont jeté des pierres et réclamé la libération du président de la chambre régionale des chauffeurs de taxi ainsi que du vice-président et un autre de leurs collègues, a rapporté l’agence TAP.

Les trois ont été arrêtés suite à un différend avec les sécuritaires devant le poste de police de la ville. Un chauffeur de taxi a été transporté à l’hôpital après avoir été blessé durant les affrontements.

Une vive tension règne au siège régional de l’UTICA en présence du président de la chambre nationale des chauffeurs de taxi ainsi que plusieurs autres présidents de chambres syndicales régionales.