Societe

Tunisie – Verdict en appel de « l’affaire du baiser »

Le porte parole du tribunal de Tunis, Sofiène Selliti, a annoncé que la cour a examiné en appel le recours du franco algérien et de la jeune tunisienne, jugés pour voie de fait sur un agent de l’ordre et pour atteinte à la pudeur en public, à quatre mois de prison.

Il a annoncé que les charges en rapport avec le fameux baiser échangé en lieu public ont été abandonnées. Et le tribunal n’a retenu que les charges de voie de faits sur agents de l’ordre.

Les peines des deux accusés ont été, de ce fait réduite comme suit :

Pour le jeune franco algérien il écope de quatre mois de prison pour voie de faits sur agent de l’ordre, et voit sa peine de quinze jours de prison pour le baiser, annulée.

Pour la jeune fille, elle écope pour le même fait, de deux mois de prison à la place des trois mois énoncés en première instance.

Commentaires

Top 48h

Haut