Tunisie – Vers la mise en place d’une nouvelle Mosaïque au Bardo…

Une réflexion « empruntée » à un illustre hôte de la Tunisie, qui avec sa pointe d’humour habituelle, a fait le parallèle entre le musée du Bardo et le bâtiment qui lui est adjacent, celui de l’ARP. Il a, aussi fait le parallèle entre les fresques des mosaïques qui ornent les murs du musée et les mosaïques des députés qui vont bientôt, orner l’hémicycle de l’ARP.

Malheureusement, la comparaison s’arrête à ce niveau car si on va plus loin, on tombe dans la contradiction totale.

Autant les belles et valeureuses fresques du musée sont belles à contempler, autant, celles qui sont en cours de préparation sous le dôme de l’ARP vont être insupportables à regarder et à écouter.

Autant les mosaïques du musée sont harmonieuses et fines, autant celle qui sont attendues dans le bâtiment à côté seront hétéroclites, contrastées, blessant les yeux et écorchant les oreilles.

Autant les mosaïques du musée sont le témoignage d’une civilisation avancée et bien organisée pour son époque, autant celles de l’ARP mettront en scène la décadence et la course à l’abîme de cette même civilisation que des milliers de générations ont peiné à mettre sur pieds.

Enfin, et c’est peut-être ce qui rassure un peu, autant les mosaïques du musée ont traversé les ères et les époques et affichent des âges canoniques de près de trois mille ans, autant celles qui sont en cours de conception à l’ARP vont heureusement être de courte durée. On leur prédit une fin très rapide, avant même qu’elles aient eu le temps d’être mises en place.

Comme quoi, il y a Bardo et Bardo… Il y a mosaïques et mosaïques… Il y a essor et décadence… Le tout à l’intérieur d’une même enceinte et à quelques mètres d’intervalle !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut