Societe

Tunisie :[vidéo] Affaire du blé contaminé au port de Sousse : Les révélations dangereuses de Nawal Mahmoudi

Une conférence de presse, présentée par Nawal Mahmoudi, cadre paramédical au sein du ministère de la Santé et ancienne inspectrice du service de contrôle sanitaire aux frontières au port de Sousse, a eu lieu, ce jeudi 2 janvier 2020, dans le gouvernorat de Sfax en présence de plusieurs représentants de la société civile, des cadres syndicaux ainsi que des membres de l’INLUCC.

Cette conférence a porté sur les dépassements au port commercial de Sousse et notamment sur l’affaire du blé contaminé.

” Il n’y a pas que le blé cancérigène, je détiens plusieurs autres dossiers et je n’ai pas été protégée par le ministère de l’Intérieur” a affirmé la responsable soulignant qu’elle a subi des agressions après avoir dévoilé les dépassements et les soupçons de corruption ayant accompagné cette affaire.

Mahmoudi a ajouté que le blé arrivé le 25 août 2019, au port de Sousse a été stocké dans l’entrepôt n° 3, qui n’est pas conforme au normes sanitaires. Ce blé, en provenance de l’Ukraine a été mélangé avec d’autres blés  dans les entrepôts  n°1 et 2. A cet effet, Mahmoudi a précisé avoir détecté de l’eau moisie provenant de la cargaison soulignant son étonnement de l’indulgence de la direction du port et les services de l’agriculture et de la santé.

Dans ce contexte, la responsable a mis l’accent sur la mort suspecte de trois étrangers au port de Sousse aux dates du 27, 29 juin et 1er août, la perte de plusieurs personnes dans les eaux  territoriales, la découverte de  dossiers falsifiés ainsi que la perte d’archives.

Notons que la Commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et du contrôle de gestion des deniers publics à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a lancé depuis quelques semaines, une enquête à ce propos.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut