Economie

Tunisie (vidéo): Amel Hantous : « C’est maintenant qu’il faut agir et promouvoir le savoir-faire tunisien en Algérie dans le domaine du tourisme »

 _DSC0019

Hier le 19 octobre 2016, une conférence de presse a eu lieu à l’hôtel Novotel Tunis dans le but de présenter le projet BToB Tourisme, un événement qui constitue une première en Afrique et qui cible les professionnels du secteur touristique.

Concept et objectifs

En effet, BToB Tourisme consiste à promouvoir les métiers du Tourisme en proposant aux différents interlocuteurs la possibilité de rencontrer directement les décideurs du domaine et encourager de ce fait les partenariats publics-privés (PPP).

L’Algérie a été désignée comme premier pays visé par l’initiative  . Ce choix, comme l’a expliqué Amel Hantous, experte en communication événementielle et formatrice en tourisme, est motivé par plusieurs raisons :

  • Le pays offre un potentiel en plein essor pour les affaires notamment dans le secteur touristique.
  • Il y a amélioration constante du climat des affaires et une émergence du secteur privé
  • L’Algérie représente une porte d’accès au marché du tourisme de qualité
  • Sa localisation est attractive et le pays possède une véritable richesse sur le plan culturel et naturel
  • Enfin, une proximité géographique et une convergence des intérêts avec la Tunisie

La conférence et ses enjeux

BToB Tourisme développe des concepts d’actualité en matière d’affaires et de commercialisation via une organisation de rendez-vous professionnels ciblés et personnalisés. Cette conférence aura pour objectif de présenter l’événement « BToB Tourisme Algérie-Tunisie » : Premières Rencontres des Professionnels du Tourisme de l’Algérie et la Tunisie ; qu’elle compte organiser les 17 et 18 Novembre à l’Hôtel THE RESIDENCE Tunis,  en partenariat avec L’ONTT (Office National du Tourisme Tunisien), CONECT International (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages (FTAV), le Conseil International des femmes entrepreneures (CIFE), le groupe LOUATI (Algérie – Tunisie).

L’Algérie, pays demandeur du savoir-faire tunisien

Lors de la conférence, les intervenants ont été unanimes quant au potentiel énorme du marché algérien et la possibilité qu’il offre aux professionnels tunisiens. En effet, l’Algérie compte investir massivement dans des projets touristiques de grande envergure (entre 800 et 1400 projets sur 10 ans dont environs 200 en cours). Cette nouvelle orientation confère aux professionnels tunisiens l’occasion de proposer leur expertise et cela à tous les niveaux (construction d’hôtels, formations touristiques, encadrement, accompagnement, etc.). Concernant la rigidité de certaines lois algériennes Slim Louati, directeur général du Groupe Louati a précisé que la complexité du marché algérien et ses spécificités imposent un partenariat avec un capital algérien (allusion à la loi 49-51) pour bien pénétrer le marché.  Il a aussi affirmé que son groupe est présent non pas pour promouvoir le tourisme tunisien mais pour promouvoir le savoir-faire tunisien dans le domaine du tourisme et pour orienter l’algérien…vers les compétences tunisiennes au lieu qu’il aille chercher ailleurs l’expertise dont il a besoin.  Mr. Louati a conclu que c’est une opportunité qui s’ouvre aux deux peuples.

Mohamed Ali Toumi, président de la FTAV a quant à lui loué l’initiative et la qualité de l’organisation en expliquant qu’il s’agit d’une véritable opportunité pour les professionnels du secteur (dont les agences de voyages) afin d’ouvrir de nouvelles perspectives d’investissement. Il a précisé que le savoir-faire tunisien en matière de tourisme a 50 ans d’expérience et qu’il est temps de l’exploité de manière créative et rentable.

Le mot de la fin nous vient d’Amel Hantous, l’organisatrice de l’évènement. Cette dernière s’est exprimée en ces termes : « cette initiative… concrétise le PPP (partenariat public privé) entre l’Algérie et la Tunisie,… et c’est maintenant qu’il faut agir et promouvoir les compétences tunisiennes en Algérie… parce qu’ils sont demandeurs et que leur marché touristique est en plein essor… car après, ça sera trop tard. »

Cette conférence porte en elle les germes d’un nouveau partenariat tuniso-algérien fondé sur le principe gagnant-gagnant. Générer des profits et travailler les intérêts économiques communs pourraient ouvrir des perspectives nouvelles pour les deux pays. Donner un élan concret et fiable aux relations historiques entre l’Algérie et la Tunisie est le véritable enjeu de ce début de collaboration dans le secteur du tourisme.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com