Politique

Tunisie [Vidéo]: Audition du ministre de l’Environnement, Iyadha Elloumi dévoile des zones d’ombres dans l’affaire du conflit d’intérêts

Le député du parti Qalb Tounes, Iyadh Elloumi a annoncé, lundi à l’issue de l’audition du ministre de l’Environnement par la commission contre la corruption sur le dossier du marché remporté par la société Valis où le chef du gouvernement, Elyès Fakhfekh détient des parts, que des irrégularités ont été constatées.

Il a rappelé, dans une déclaration à la presse, que l’appel d’offre avait été lancée en 2016 avant d’être annulé et lancé une deuxième fois en 2017 en changeant des critères, selon les explications du ministre.

Selon Iyadh Elloumi, il y avait une autres société autre que celle où Elyès Fakhfekh détenait des parts et qui n’était pas chef de gouvernement à l’époque, qui avait présenté l’offre la plus basse. Il a assuré son étonnement que son offre n’ait pas été retenue.

Selon lui, à l’époque la société de Fakhfekh ne présentait pas les critères pour participer à l’appel d’offres.

Elloumi a indiqué que d’après le ministre de l’Environnement il a été procédé aux changements de critère techniques et l’abandon de la retenue de l’offre la plus basse.

Pour le député Qlab Tounes, outre ces irrégularités, Fakhfekh était chef de gouvernement et donc juge et partie alors que la constitution l’interdi , précisant qu’il a annoncé à l’Instance qu’il a entamé les démarches pour céder ses parts dans le capital de la société, chose qu’il aurait dû faire avant de prendre ses nouvelles fonctions.

Iyadh Elloumi a souligné lundi que la commission d’enquête parlementaire sur le conflit d’intérêts impliquant le chef du gouvernement, Elyès Fakhfekh, sera mise en place demain mardi, précisant qu’il en assumera la présidence et qu’elle veillera à établir la vérité sur l’existence du conflit d’intérêts.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut