news

Tunisie (Vidéo) – Azed Badi apostrophe sa « frangine » en séance plénière

Tunisie (Vidéo) – Azed Badi apostrophe sa « frangine » en séance plénière

Le député Azed Badi, membre du bloc Wafa, a demandé la parole lors de la séance plénière de l’ANC consacrée à l’audition du ministre des affaires de la femme, qui n’est autre que sa propre sœur. Il a demandé la parole, pas pour prendre la défense de sa frangine, mise à mal par les remarques des députés, mais pour l’enfoncer un peu plus. Et de quelle manière qu’il l’a enfoncée. De main de maitre !

Il a tout reproché à sa sœur, l’immobilisme de son département, l’ignorance des moindres problèmes de la femme et de l’enfant, la marginalisation de sa région natale, la dilapidation de l’argent public, en voyages « en orient et en occident », en ponctuant le tout par sa fameuse réplique « buvez l’eau de mer ».

Est-ce un étalage de linge sale familial en public, ou une mise en scène habile, pour justement laver l’honneur familial qui vient d’être barbouillé par le cadet qui n’en finit pas de défrayer la chronique, avec une dernière affaire de vente d’un bien immobilier ne lui appartenant pas ?

Ou alors, offre-t-il une issue de secours à sa sœur qui est très probablement sur le départ et tant qu’à faire, il vaut mieux que ça soit le frère qui s’en charge ?

En tout cas, c’est une drôle de famille dont les sorties en public ne se font jamais dans la discrétion. Ce matin, personne n’en revenait de ce qui se passait et ce qui se disait. Même Mme la ministre en avait le souffle coupé.

Voyez plutôt :

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut