Tunisie – VIDEO : Discours de BCE : Il faut tout faire pour éviter la grève générale qui pourrait aboutir sur un désastre

En marge de l’inauguration d’une exposition au musée du Bardo, ce lundi,  le président de la République, Béji Caïed Essebsi a donné une allocution en rapport avec la révolution du 14 janvier 2011

« La révolution a été spontanée, conduite par des jeunes non encadrés ». A-t-il dit, ajoutant qu’il reconnait qu’il n’a pas participé aux émeutes de 2011, mais il juge qu’il a contribué à éviter au pays de sombrer dans un bain de sang.

Enumérant les acquis de la révolution, BCE a mis l’accent sur l’importance de l’obtention de la liberté d’expression et de la liberté de presse. Quant à la démocratie, BCE a averti qu’elle est en péril, malgré un bon départ. Car le fait de vouloir créer un parti relevant du gouvernement est, exactement, le contraire de ce qui doit se passer dans une démocratie, où le gouvernement doit être formé à partir des partis vainqueurs.

Concernant la grève générale, BCE a déclaré qu’il allait tout faire pour l’éviter, car le sombre scénario de 1978 reste dans les têtes et le prix à payer pourrait être trop coûteux. Il reconnait que les revendications de l’UGTT sont légitimes, car ce qu’elle demande n’est pas une majoration salariale mais, plutôt, une révision du pouvoir d’achat des fonctionnaires.

Pour conclure, BCE a insisté pour que soient préserver des acquis de la révolution et éviter que le sang des jeunes ne se perde pour rien, faisant ainsi un clin d’œil à Youssef Chahed, en lui rappelant que la base de la démocratie est de savoir laisser la place à ceux d’après.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com