Société

Tunisie [Vidéo]: Le personnel de l’hôpital de Béja réclame leur sécurisation après l’agression d’un surveillant

Un surveillant à l’hôpital régional de Béja, Mohamed Amine Moualhi  a affirmé mardi 23 février 2021, qu’il  a été agression vendredi dernier par deux personnes venues rendre visite à un malade admis à l’hôpital.

Les deux personnes ont été empêchées d’entrer par le gardien, en raison de l’interdiction imposée aux visite, en raison de la pandémie du coronavirus, a-t-il raconté à Tunisienumérique, ajoutant qu’elles l’ont agressé, alors qu’il était intervenu pour calmer les esprits, mais il a été pris à partie.

Il a précisé qu’un plainte a été déposée auprès des services compétents , dénonçant la multiplication des agressions contre le personnel médical.

Le surveillant général a ajouté que la mise en place d’un point de sécurité est devenu une nécessité  pour sécuriser le personnel de l’hôpital régional.

Il a interpellé le gouvernement et les responsables pour tenir compte leurs revendications afin de remédier à cette situation.

De son côté, le Secrétaire général de la section de la fédération générale de la santé à Béja, Abdennour Moussi, a rappelé que le personnel a observé lundi un sit-in pour protester contre l’agression de leurs collègues et réclamer un point de sécurité.

Il a souligné qu’à chaque fois qu’ils sont la cible d’agressions, les services de sécurité n’arrivent que tardivement après qu’ils aient subi les violences, soulignant que les autorités régionales sont au courant de la situation.

Le responsable syndical a demandé à ce qu’un point de sécurité soit installé le plus rapidement possible, sinon ils procéderont à une escalade dans leurs protestations.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut