Societe

Tunisie-[vidéo] le président de l’association Tunisie Ecologie pointe du doigt les dépassements au sein du Sahara tunisien

Le président de l’association Tunisie Ecologie, Abdelmadjid Dabar a déclaré à Tunisienumérique ce mercredi, 30 janvier 2019, que la constitution tunisienne interdisait catégoriquement la chasse sans permis, la chasse de certaines espèces de gibier ainsi que la chasse pendant certaines périodes.  Toute personne qui ne respecte pas la loi est sujette à des sanctions tel l’emprisonnement, des sanctions pécuniaires ainsi que la saisie de son matériel, notamment les voitures ou les téléphones portables .

M.Dabar, a noté que la loi tunisienne est complaisante avec les étrangers, spécialement avec les qataris qui doivent, normalement, respecter les conditions et les modalités spécifiques à l’exercice de la chasse touristique et aux dispositions du cahier des charges relatif à l’organisation de la chasse par les agences de voyage et les établissements hôteliers Tunisiens.

Il a par ailleurs, précisé que les visiteurs des pays du golf viennent en Tunisie et ne respectent pas la loi chassant, sous la protection des services de sécurité tunisiens, des espèces rares ou en voie d’extinction et soumises à la protection de nombreuses conventions et lois internationales, tel les  cerfs et les Chlamydotis (outarde).

Selon ses dires, ces pratiques constituent une violation flagrante de la souveraineté nationale et entraînent l’érosion du système écologique.

Dans le même contexte, M. Dabar a déploré le fait que les autorités n’interviennent pas  face à ces dépassements.

En réponse au ministre de l’Agriculture qui a nié l’existence de gazelles dans le Sahara tunisien, M. Dabar a précisé que la faune est très riche, à condition qu’on la préserve.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com