Tunisie – VIDEO : Le scandale « Express Air Cargo » qui aggrave la situation de la Tunisair

Les responsables syndicaux de Tunisair, notamment des services terrestres de la compagnie, ont tenu, fin octobre dernier, une réunion avec les représentants de la direction générale de la compagnie pour discuter de nombreux points, mais surtout pour mettre à plat, une grave histoire de malversation qui se passe au niveau de l’aéroport de Tunis Carthage. Une démarche qui risque de donner le coup de grâce à la compagnie nationale, déjà à l’agonie.

L’action consiste, selon les responsables syndicaux et tel que cela a été rapporté par la presse, en la création d’une société privée de services terrestres et de Fret, qui s’est, contrairement au règlement, installée au sein même de l’aéroport de Tunis Carthage, à proximité immédiate des aires de garage des avions. Cette société a réussi à dérober tout le secteur des services au sol et de fret à la compagnie nationale, avec, selon les responsables syndicaux, des connivences au niveau du ministère de l’Intérieur, qui a privé les agents de la société nationale de permis d’accès à l’aéroport, alors que les agents de ladite société ont réussi à en obtenir un en un laps de temps record.

Cette histoire de privilège offert à cette compagnie privée au détriment de la Tunisair, rappelle selon les syndicalistes, les mêmes avantages qu’avait obtenu un des gendres de Ben Ali, avant 2011, qui avait, tout comme cette compagnie, créé une compagnie aérienne factice, uniquement pour obtenir les agréments nécessaires aux services au sol et aux activités de fret.

Mais cette fois-ci, il ne s’agit point d’un quelconque gendre de tel ou tel président, mais de la société EXPRESS AIR CARGO, propriété d’un certain Anis Riahi.

Ce ne sera certainement pas avec de telles manœuvres et de telles pratiques qu’on va nous faire  croire à la réalité de la lutte contre la corruption et la malversation !

 

 

Commentaires

Haut