Tunisie (Vidéo) – Marzouki se fait dégager de Sidi Bou Saïd

Moncef Marzouki, a voulu aller du côté de Sidi Bou Saïd pour « constater les dégâts » occasionnés au Mausolée brûlé hier par des « inconnus ». Peut être aussi, pour essayer de redorer son blason qui a pris un sacré coup, hier, suite à l’entrevue qu’il a daigné accorder aux représentants des Ligues de protection de la révolution, accusés par la plupart des tunisiens d’être derrière tous les maux du pays.

Mal lui en prit, car il est tombé en pleine foule de riverains venus se recueillir et rendre hommage au monument saccagé et vandalisé.

Moncef Marzouki a tout de suite, été pris à parti par la foule, qui lui reprochait ses prises de positions affichées en faveur des ligues mal aimées.

Il a bien tenté de se ressaisir et de raisonner les citoyens en colère. Mais ses arguments, comme quoi, il avait ordonné un enquête et qu’il allait s’assuraient que le coupables soient traduits en justice… Rien n’y faisait. Il est même allé jusqu’à proposer de s’acquitter des dépenses de réparation du site. Et là, c’était la bourde de trop. Comment il osait venir haranguer les citoyens de Sidi Bou Saïd chez eux, et en plus, il proposait de les décharger de l’honneur de réparer le mausolée du saint de leur village.

Il a, alors, essuyé le, désormais célèbre, « Dégage », et c’était tellement véhément, que Salem Sik Salem, a préféré battre en retraite et ramener « son téméraire patron » en lieu sûr.

Commentaires

Haut