Societe

Tunisie [Vidéo] : Mouna Guebla une proie facile !

Mouna Guebla, n’est ni de Mahdia ni de Sidi Alouene mais de Zorda, un patelin isolé dans la campagne, où il n’y a vraiment rien. Elle n’avait d’autre issue que de travailler la terre !

Titulaire d’une licence en anglais, elle n’avait pas une Maîtrise et ne pouvait donc pas enseigner. Elle avait 30 ans, sans travail, sans époux avec des parents analphabètes, dans un lieu où il n’y a aucune activité culturelle. C était une proie facile et vulnérable au premier venu à la recherche d’une kamikaze, qui après un lavage de cerveau, a pu lui promettre le paradis, sachant que le suicide est le plus grand des pêchés et que tuer des innocents c’est comme tuer l’humanité entière. Mouna est devenue une marionnette qu’il pouvait manipuler comme il voulait.

La vidéo ci-dessus, montre la fragilité du milieu social où elle a évolué, on ne s’étonne donc pas du sort funeste de cette jeune fille.

L’Etat et la société civile  doivent savoir qu’il ya des milliers de Mouna . Il est temps de s’en occuper pour éviter qu’elles soient des poires mûres prêtes à accomplir des actes terrifiants.

Commentaires

Haut