Societe

Tunisie – Vidéo : Olfa Riahi sort l’artillerie lourde

Après les premières escarmouches, car, en définitive, c’est de cela qu’il s’agissait, Olfa Riahi sort l’artillerie lourde.

Après avoir dévoilé la partie de son « enquête » en rapport avec le fait que le ministre des affaires étrangère ait « logé » une dame à ses frais au Sheraton de Tunis, créant par la même occasion la polémique et l’effroi dans les rangs du parti au pouvoir, Olfa Riahi déclare que ce n’était nullement le but qu’elle recherchait.

Invitée sur le plateau d’Attounissya ce samedi soir, elle a affirmé que les problèmes de vie privée de Rafik Abdessalem constituaient vraiment le dernier de ses soucis. Ce qu’elle voulait faire parvenir à l’opinion publique, c’était une affaire de malversation beaucoup plus grave et plus compromettante. Elle voulait parler d’un compte bancaire particulier au nom du ministère des affaires étrangères qui serait géré par le ministre en personne, et dans lequel étaient versées des sommes astronomiques venant directement de gouvernements étrangers, de Chine, en l’occurrence.

Cet argent passait directement dans ce fameux compte dont elle a cité le RIB, sans transiter par le circuit normal via la caisse de l’Etat et autres étapes. De ca fait, aucune trace de cet argent n’est retenue à aucun niveau de contrôle.

C’est un dossier très lourd que nous sort la jeune bloggeuse qui n’en est parait-il pas à sa dernière « cartouche » vu qu’elle promet d’autres révélations encore plus fracassantes.

Dossier à suivre, donc !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut